APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

COMPTE RENDU AG 2014 ET CONSEIL ADMINISTRATION

 

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

//apar.blog4ever.com

 

 

PROCES VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU 22 AOUT 2014

 

 

 

Nous étions nombreux, près d’une trentaine, à participer  à la 1ère assemblée générale de l’ A.P.A.R. après l’ assemblée constitutive  de 2013.

 

 

Nous avons eu le plaisir dans un 1er temps d’accueillir  Monsieur Marc SEVERAC responsable pour la mairie du port et plus tard de Monsieur le Député Maire Pierre AYLAGAS.

 

 

Le bilan financier a été dressé par le trésorier, Hector BRESSOLLE duquel il apparaît que pour 2013 nous avons eu assez peu de cotisations avec des frais de création de l’association et quelques frais bancaires qui sont en voie de régularisation.

 

 

La parole fut ensuite donnée à Pierre RICARD qui nous a expliqué ce qu’était le conseil portuaire  dont il est membre pour le compte du yacht club.

 

 

Nous avons manifesté le souhait de pouvoir être invité à ce conseil portuaire en tant que représentant des plaisanciers.

 

 

Il a également abordé l’existence légale du  comité local des usagers permanents de port « CLUPP » dont le fonctionnement est simple puisque chaque plaisancier peut demander à la capitainerie d’être inscrit au CLUPP et c’est ensuite les membres du CLUPP qui sont réunis une fois par an par le maire qui désigne entre eux 3 représentants pour le conseil portuaire.

 

 

CLUPP ou A.P.A.R. il est en tout cas nécessaire que les plaisanciers structurés en association puissent être représentés.

 

 

 

La parole  fut ensuite donnée à Rémy SAUMIER qui nous a dit quelques mots sur les ateliers  qui ont lieu dans le cadre du projet d’aménagement des espaces marins et terrestres du port d’ARGELES.

 

 

Une 1ère réunion a eu lieu le 30 juin 2014, une autre serait prévue en septembre en espérant que nous y serons conviés.

 

 

Le Président Robert RIVES a également fait un compte rendu reprenant les thèmes qu’il avait abordés dans le bulletin n° 3 de l’association dont l’original est consultable sur notre blog.

 

 

Monsieur SEVERAC nous a parlé de l’achat du local d’AXEMER dont l’utilisation ne semble pas encore avoir été totalement définie mais nous avons pensé qu’il pourrait y être fait la maison des associations  du port, pourrait être aménagés des petits bureaux et des salles de réunion permettant de réunir des membres des différentes associations du port, car il est vrai que même pour notre AG les locaux a côté de la capitainerie étaient trop étroits et que bon nombre ont du restés debout.

 

 

Il  a ensuite été abordé le problème de l’engin de levage qui est resté en panne plus d’un mois  qui perturbé aussi bien les plaisanciers que les professionnels du port.

 

 

Bien évidemment tout le monde a regretté un délai aussi long du en grande partie aux contraintes administratives et notamment de l’ APAVE tant il est vrai qu’avant le principe de précaution  n’était pas aussi extrême , un tourneur de PERPIGNAN aurait pu faire cette réparation en un délai très bref.

 

 

Nous souhaitons également qu’un jour ou l’autre soit aménagée une vrai capitainerie dont l’emplacement idéal serait au dessus des sanitaires permettant une vision de l’intégralité du port permettant également aux plaisanciers de visualiser la capitainerie lorsqu’ils arrivent , même si l’appel sur le  9 règle la plupart des problèmes.

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite toute une série de difficultés ont été abordées :

 

La WIFI :

 

A  l’évidence, ce service ne fonctionne pas bien, il est assez incohérent d’être obligé d’aller chercher quotidiennement un numéro de code à la capitainerie et ce d’autant plus que les clients ORANGE peuvent se connecter au HOT SPOT avec simplement leur adresse mail et leur numéro de passe.

 

Le service est saturé en permanence, les connexions quasiment impossibles  et la 4G extrêmement faible sur le port ,il est pratiquement impossible de s’y connecter.

 

 

Les charriots :

 

Nous souhaiterions que soit trouvé un système plus cohérent  que celui d’aller chercher une clé à la capitainerie pendant les heures d’ouverture ; en effet, certains bateaux sont très loin de la capitainerie , l’idéal serait un charriot par ponton avec un système de sécurité ; il a été envisagé une sécurité comme la fermeture des pontons permettant de ne prendre le charriot qu’avec notre badge, ce qui permettrait d’ailleurs puisqu’ils sont nominatifs de savoir, si un charriot n’a pas été ramené, quel est l’auteur de la dernière utilisation.

 

 

Promenade en mer :

 

Beaucoup de plaisanciers se plaignent de la vitesse excessive dans le port de bateaux qui très souvent quittent leur emplacement sans vérifier si des bateaux entrent ou sortent du port, ce qui est extrêmement dangereux.

 

Récemment un bateau du port a été contrôlé à deux reprises en excès de vitesse dans  un port voisin qui a  certainement entraîné un procès-verbal.

 

Il appartient à la gendarmerie maritime mais également  au port d’ARGELES de rappeler ses professionnels à leurs obligations élémentaires.

 

Les pontons :

 

Les pontons qui se situent à proximité de la digue sud font l’objet de nombreuses réclamations : absence d’électricité, absence d’eau, absence de sanitaires, de poubelles, etc…Il serait bon qu’il y ait au moins une prise électrique à chaque lampadaire.

 

Il a été signalé des plaintes concernant des vols de moteurs, d’extincteurs  sur les pontons éloignés de la capitainerie et éventuellement des squats sur bateaux.

 

Il est vrai que ces bateaux qui sont assez nombreux se trouvent très loin des sanitaires qui d’ailleurs de manière générale sont très insuffisantes sur le port  puisque semble-t-il , il n’y a plus de sanitaires près des pêcheurs ; il faudrait qu’une solution soit trouvée très rapidement à ce sujet.

 

D’autre part, beaucoup de plaisanciers se plaignent des triangles non protégés des catways très dangereux ; il y a déjà eu des blessés, il suffirait de mettre des planches pour fermer l’ouverture surtout quand les  catways  sont étroits et parfois glissants.

             

Il est également demandé une augmentation du nombre de poubelles notamment près des pontons comme on en trouve très souvent dans les ports.

 

Le ponton O-R , plainte car beaucoup  trop étroit mais il est vrai qu’à l’origine il y a eu une erreur du bureau d’étude qui n’a pas prévu des pontons de la même largeur que les autres.(voir photo sur le blog)

 

Cette étroitesse est d’autant plus désagréable car , comme sur pas mal de pontons, certains bateaux ont des ancres ou bien des passerelles qui dépassent. Cela nécessiterait l’amarrage de certains bateaux un peu plus éloigné des pontons, mais c’est aussi un problème de police du port .

 

Il est également demandé à ce que l’on remette des drapeaux au mat se situant devant la capitainerie, au moins un drapeau  français et un drapeau catalan ce qui permettrait non seulement de donner la direction du vent mais de lui rendre aussi son côté esthétique.

 

La sécurité :

 

La question de la sécurité sur le port est primordiale , en cas d’incendie ou de problèmes médicaux comme il est arrivé l’an passé avec un décès sur le ponton G à la suite d’un infarctus ; il est apparu que les pompiers, le médecin des pompiers, le SAMU étaient perdus pour arriver au point accidentel.

 

Les participants se sont demandés s’il y avait un plan de sécurité du port nécessitant d’ailleurs qu’en cas d’appel des pompiers, la personne soit très précise sur le lieu de l’accident et indique le moyen le plus simple pour y accéder.   

 

Peut-être pourrait-on numéroter les entrées pompiers n°1, n°2, n° 3 avec une information des plaisanciers à ce sujet.

 

 

 

 

 

 

 

SNSM :

 

Finalement nous sommes arrivés à parler du problème de la SNSM , du départ de la vedette d’ARGELES, que nous regrettons tous et l’attribution d’un semi rigide qui a entrainé de nombreuses polémiques au sein du bureau lors de l’assemblée générale entraînant la démission publique du vice-président.

 

La très grande majorité des participants a considéré  qu’il ne nous appartenait pas en tant qu’ association de plaisanciers de prendre partie dans cette polémique dont la contestation par modification d’un texte du président est arrivé jusqu’au président national de la SNSM qui a fait répondre par ses responsables méditerranéens, par un courrier qui a été lu par le président lors de l’assemblée générale ,qui est d’ores et déjà  sur notre blog.

 

Après chacun pense ce qu’il veut de  cette situation mais en tant qu’association de plaisanciers il est hors de question que nous puissions critiquer des décisions qui ne sont pas de non compétence ,qui ont été prises après consultation du CROSS MED qui est mon sens le mieux qualifié pour organiser le sauvetage en mer dans le Roussillon tout en sachant que la SNSM est présente tout le long de la méditerranée comme sur toutes les côtes françaises.

 

En tant que plaisanciers, nous remercions les bénévoles passés ou futurs qui veulent bien participer à cet action de sauvetage.

 

*****

 

A l’issue de la réunion, l’association a offert un apéritif aux membres présents dont j’espère qu’ils comprendront l’utilité de notre association et qui n’auront pas un trop mauvais souvenir de notre assemblée générale dont les problèmes nous l’espérons seront maintenant réglés.

 

 

Après l’assemblée générale, le président a décidé de convoquer un conseil d’administration qui a eu lieu mercredi 27 août, un compte rendu spécifique est

adressé .

 

 

 

ROBERT RIVES                                                        REMY SAUMIER

Président                                                                            Secrétaire

 

 

 

 

 

 

Compte rendu du Conseil d’Administration du 27 août 2014 à 11 heures

 

Le conseil d’administration ayant été dument  convié par mail  .

 

Etaient présents :

 

-       Hector BRESSOLLES

-       Angel LOPEZ

-       Maurice PRAT

-       Jean Pierre BELMUDES

-       Pierre MONTACIE

-       Pierre RICARD

-       Alain DJAMA

-       Robert RIVES

 

Etait excusé pour des raisons médicales  Monsieur Rémy SAUMIER

 

A démissionné Monsieur Bernard  GAYME qui a vendu son bateau .

 

Tous les autres membres du conseil d’administration étaient absents non excusés.

 

Le conseil a d’abord examiné la candidature de Monsieur Pierre MONTACIE  en raison du départ de Monsieur GAYME  ; l’article 9 des statuts prévoit que l’on peut coopter un nouveau membre à participer au conseil d’administration ,à valider par la suite à l’assemblée générale suivante.

 

Monsieur MONTACIE a été élu à l’unanimité des présents .

 

Monsieur MONTACIE est particulièrement utile à l’association car il est membre de l’Union Nationale des Associations de Navigateur dont il est le trésorier, l’association des plaisanciers de SAINT CYPRIEN en est aussi membre.

 

Nous examinerons ultérieurement notre adhésion à cette Union Nationale qui nous rendra d’énormes services par les informations qu’elle peut nous donner ; j’ai d’ailleurs mentionné sur le blog un article sur la visite du ministre des transports  sur la côte d’azur qui a évoqué un contrôle technique pour les bateaux, ce qui ne va pas  manquer d’entrainer de nouvelles polémiques.

 

D’ailleurs ce contrôle technique existe en Espagne depuis plusieurs années , il n’y a pas moins d’intervention des secours depuis que cela a été mis en place .

Monsieur MONTACIE est également  très au fait des comités locaux d’usagers pour lesquels il pourra nous donner tous les renseignements utiles.

 

 

A  été ensuite examiné la démission de Monsieur Louis PEQUIGNOT vice Président manifestée lors de l’assemblée générale.

 

Cette démission a certes été orale mais la jurisprudence considère que lorsque la démission est effectuée en réunion notamment en assemblée générale, et qu’elle est actée,  celle-ci est efficace.

 

Toutefois pour éviter toutes difficultés, tous les membres du bureau ont démissionné et l’on a procédé à de nouvelles élections de l’ensemble du bureau ; tous les membres ci-dessous ont été élus à l’unanimité :

 

  • Président   :                       Robert RIVES
  • Vice Président :                 Jean Pierre BELMUDE
  • Trésorier :                          Hector BRESSOLLES
  • Secrétaire :                        Rémy SAUMIER
  • Les statuts le permettant :  Pierre MONTACIE a été élu Secrétaire adjoint.

 

 

Lors de ce conseil ont été abordés différents thèmes sur le port reprenant les difficultés mentionnées dans  le procès verbal de l’assemblée générale , il a en outre été évoqué nos prochaines actions qui ne peuvent efficacement avoir lieu que pendant l’été, qui seront notamment des démonstrations d’extinction de feu, d’utilisation de fusée  en partenariat avec la gendarmerie maritime et les pompiers d’ ARGELES.

 

La 1ère année de fonctionnement a surtout été occupée à écrire les statuts, les déposer en préfecture, ouvrir un compte bancaire, de plus en plus compliqué pour les associations et handicapé aussi  de ne pas avoir été convié  ni au conseil portuaire ni au  projet d’aménagement du port  car une association pour vivre a besoin d’informations qu’elle transmet à ses adhérents .

 

Enfin tous les membres du conseil d’administration ont demandé que le Président seul responsable de l’association soit le seul interlocuteur des autorités sauf délégation par lui-même.

 

**********

Nous avons actuellement 35 adresses mails qui fonctionnent ; nous pourrons communiquer très facilement

 

Je suis en tout cas toujours à votre disposition et à votre écoute.

 

 

Robert RIVES

 

   Le 28 août 2014.



29/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi