APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR INFOS


APAR INFOS N 26

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°26

http://apar.blog4ever.com

 

 

 

 

Chers amis,

 

Avant la saison d'été qui s'approche, je suis amené à vous faire le point sur les dernières nouvelles concernant le port.

 

Tout d'abord a été adressé à tous les plaisanciers par mail, l'annonce de la création du CLUPP auquel je vous invite à vous inscrire, si vous ne l'avez pas déjà fait.

Lors d'une réunion que nous avons eue avec Monsieur SEVERAC, responsable de la régie, il est apparu que le mail n'avait pas été reçu par tout le monde, aussi je vais vous faire un transfert de mail, pour que ceux qui ne l'auraient pas eu puissent répondre.

 

Si n'est pas besoin pour être membre du CLUPP d'être adhérent à une association sur le port, il n'en reste pas moins que les trois représentants du CLUPP au conseil portuaire et leurs trois suppléants, les premiers ayant droit de vote, ne peuvent être que des personnes qui sont intéressées par le port, son amélioration, son évolution afin d'être des interlocuteurs efficaces, au fait des problèmes.

 

Nous avons demandé que la réunion constitutive puisse avoir lieu un samedi début juillet, pour avoir le plus de monde possible.

 

°°°°°°°

D'autre part, les plaisanciers qui sont digue sud ont reçu une information aux termes de laquelle, cinq bornes électriques seraient installées sur chacun des pontons.

Ces bornes fonctionnant avec des jetons donnant un nombre d'heures d'électricité qui seront vendus à la capitainerie.

Il est certain que cette façon de procéder aurait donné un résultat différent du sondage qui avait été effectué il y a assez longtemps ou les avis négatifs étaient les plus importants, car pour les bateaux inférieurs à 6,50 m l'augmentation du coût était disproportionné par rapport aux besoins réels d'électricité.

La solution retenue est, me semble-t-il, satisfaisante, par contre elle ne sera pas mise en place avant l'été.

 

Pour ce qui est de l'ensemble sanitaire toujours pour cette digue sud, il ne sera pas installé avant l'été, par contre il n'est pas impossible que les tuyaux d'évacuation soient posés dans le courant du mois de juin. À voir.

 

Avec Monsieur SEVERAC nous avons repris la liste des travaux qui avaient été annoncé lors du dernier conseil portuaire et dont nous avions pu avoir le document grâce à un membre du yacht Club.

 

 

 

Il est apparu lors de cette réunion qu'il y avait beaucoup de retard au sujet de ce budget d'investissement 2017 et en tout cas rien de bien significatif avant l'été.

 

Pour la digue nord dont on sait qu'elle est en mauvais état, car elle s'effondre en sous-sol, e contentieux avait Bouygues est terminé et les condamnations ont été payées mais elles sont certainement bien inférieures à la remise en état.

 

Dans un premier temps un bureau d'études, BRL a été choisi afin de trouver les solutions techniques et faire un nouvel état des lieux, le dernier remontant à 2002.

Il est probable que devra être fait un bassin de carène pour reprendre cette digue.

Une première réunion technique a eu lieu le 18 mai puis l'on attendra le rapport de ce bureau d'études. À suivre.

 

La capitainerie aurait maintenant la fibre et la wi-fi est améliorée sur le port.

Vous pouvez demander à la capitainerie l'identifiant et le mot de passe qui peut être valable jusqu'à une durée d'un an, même s'il y a des zones d'ombre le port est assez bien desservi.

Il faut se connecter sur Port Argelés.

 

Monsieur SEVERAC nous a également indiqué qu'il aurait été découvert dans le port des alevins qu’il n’y n'aurait pas ailleurs, barracuda et loup, une nursery devrait être installé sous les catways, permettant aux poissons de se fortifier puis de quitter le port.

 

Petites informations :

 

A Argelès le prix des carburants est reparti en flèche : 1,36 € le gasoil est 1,56 € le super.

Par contre Llansa 1,16 € le gasoil 1,30 € le super. Intermarché 1,19 € le gasoil.

Aussi en ce moment le tarif est extrêmement intéressant en Espagne.

Nous avons par conséquent un tarif équivalent à celui des autoroutes qui ont un service bien différent.

 

Je vous rappelle que nous participons aux Nautiques que le week-end des 10 et 11 juin avec ouverture d'une survie dans le port.

 

Nous devons également organiser des puces nautiques  le premier week-end de septembre en même temps que la TROBADE qui est un grand rassemblement de barques catalanes.

 

Je remercie ceux qui ont déjà versé leur cotisation, vous pouvez continuer sur ce bon chemin.

 

La suite au prochain numéro.

 

Bien amicalement à tous.

 

Robert RIVES

 

Le 28 mai 2017.


28/05/2017
0 Poster un commentaire

APAR INFOS N 25

 

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°25

http://apar.blog4ever.com

 

 

 

Compte rendu de la réunion de bureau élargie du 29 avril 2017.

 

 

Bien que la salle des associations fût libre, nous nous sommes retrouvés sans aucune chaise, aussi nous nous sommes repliés vers le restaurant l'ABALOUNGE, que je remercie pour son très aimable accueil.

 

Nous avons commencé par le compte rendu de Monsieur Kerlogot qui a participé à l’assemblée générale de l'UNAN et qui a été élu au bureau.

Les discussions ont tourné autour de la taxe foncière, un important travail établi par l’UNAN explique, même si c'est un peu complexe, la façon de calculer cette taxe qui est à la charge du propriétaire. Nous avons repris le budget tel qu'il a été communiqué lors du conseil portuaire dont le compte rendu nous a été aimablement adressé par un membre de l'YCAR.

Il faudra que l'on nous explique ce document qui fait état de plusieurs chiffres sans que l'on sache exactement quel est le montant que règle la Régie en fonction des postes.

 

Il apparaît également que beaucoup d'associations de plaisanciers, qui existent maintenant dans pratiquement tous les ports d'Occitanie, le dernier en date étant Port-Vendres, ont des difficultés avec les gestionnaires des ports.

Pourtant dans le cadre d'une démocratie participative, comme disent certains, on doit pouvoir discuter en toute sérénité, car il est bon dans tout groupe social que les points de vue et les désirs des uns et des autres soient connus et discutés pour le bien de tous.

 

 

C'est dans cette perspective que nous réclamons depuis plusieurs années la création du CLUPP qui est obligatoire.

Il avait été annoncé sa prochaine création, il faudra trouver une date à l'approche des vacances d'été pour avoir le plus de monde possible.

Le CLUPP procédera pour ceux qui ont souhaité en faire partie, à l'élection de trois membres et de trois suppléants qui participeront au conseil portuaire.

 

Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, il faut écrire à la capitainerie en indiquant que l'on souhaite faire partie du CLUPP.

 

 

 

 

 

 

Les nautiques retenez les dates des 5 et 6 juin, cette année nous procéderons à l'ouverture d'une survie au quai accueil, le samedi entre 16 et 17 heures, cette ouverture se fera en situation réelle c'est-à-dire dans le port, nous avons besoin de deux plongeurs pour faire la démonstration. (Merci de vous faire connaitre)

Nous aurons également à cette occasion un stand en présence de l'UNAN, permettant aussi de prendre la cotisation 2017. Parlez de l'APAR à vos voisins de bateau, car il paraît maintenant nécessaire d'être le plus nombreux possible.

 

Cet été nous reprendrons nos permanences le vendredi soir, si comme l'an passé la salle est libre.

 

Le samedi 2 septembre à l'occasion de la TROBADA qui aura lieu cette année à ARGELES , (il s'agit d'un rassemblement de barques catalanes et de voiles latines), nous organiserons des puces nautiques, des demandes d'autorisation vont être adressées à la mairie.

Une occasion de vendre le matériel qui devient inutile, mais qui peut encore servir pour d’autres.

 

 

Comme d'habitude nous sommes à votre écoute pour tous les problèmes que vous rencontrez sur le port, nous allons faire le point avec la Régie, un rendez-vous est déjà programmé avec Monsieur SEVERAC, nous parlerons notamment des travaux qui avait été annoncé, par exemple  digue sud, je suis allé vérifier dimanche mais je n'ai constaté aucuns travaux concernant les sanitaires.

 

Restant toujours à votre disposition.

 

Bien cordialement.

 

Robert RIVES


28/05/2017
0 Poster un commentaire

APAR INFOS N24

 

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°24

http://apar.blog4ever.com

 

 

Chers amis plaisanciers,

 

En cette fin d’année la loi Notre refait parler d’elle après avoir entraîné beaucoup de polémiques sur la taxe mouillage qui concernait spécifiquement notre région et qui a pu être retiré grâce à la mobilisation des plaisanciers par pétition et intervention efficace de l’UNAN.

 

Vous trouverez joint à ce nouveau bulletin l’article paru dans l’Indépendant d’hier aimablement transmis par notre ami Michel HARRIAGUE.

 

Ainsi donc le port d’ARGELES par l’effet de la loi va être géré par l’intercommunalité, malgré les protestations de la municipalité, le préfet ne semble pas laisser d’alternative.

 

Sans vouloir vous faire de polémiques ou même donner un avis politique qui serait hors de propos pour notre association, je note néanmoins que l’ensemble des députés socialistes ont voté cette loi et que le recours devant le conseil constitutionnel effectué par les députés de droite n’a pas concerné l’article 22 de la loi du 7 août 2015 concernant spécifiquement ce problème.

 

Il semble dès lors qu’il y eut un consensus pour ce changement, que certains peuvent analyser comme un éloignement entre l’Assemblée nationale et les communes.

 

Quelle va être la conséquence de ce changement pour les plaisanciers, pour même les résidents du port ou encore les commerçants comme indiqué dans l’article ?

 

En réalité nous n’en savons rien, doit on redouter nouvelle augmentation des locations d’anneaux, que peut-on espérer de communes non littorales plus attirées par les vignes que par la mer ?

 

Nous savons par l’examen du budget de la Régie, qu’une somme importante est versée par cette dernière à la commune, si ces sommes partent vers l’intercommunalité que vont-elles devenir, alors que normalement le budget doit être affecté et que se pose le sérieux problème de la réfection de la digue nord.

 

D’un autre côté on pourrait par contre espérer un financement de l’intercommunalité pour la réfection des quais, que la commune n’a pas les moyens actuellement de réaliser compte tenu d’autres investissements importants qui sont programmés au village et au quartier du port.

 

Beaucoup d’interrogations, peu de réponses pour l’instant, mais je pense que très rapidement les acteurs politiques pourront nous fixer.

 

Je vous souhaite à tous un joyeux Noël et d’excellentes fêtes.

 

Bien amicalement.

 

Robert RIVES

23 décembre 2016

 

Gestion des ports : Saint-Cyprien et Argelès-sur-mer dans l’impasse

 

LITTORAL. La loi NOTRe prévoit le transfert de la gestion des ports aux communautés de
communes au 1er janvier. La mesure, qui n’a pas été anticipée, soulève une vague de protestation.

 

Dans le courrier qu’il a adressé aux maires le préfet des Pyrénées-Orientales précise les trois critères qui
définissent les zones d’activités portuaires. D’abord un aspect géographique qui prévoit « une cohérence
d’ensemble et un périmètre défini compris pour tout ou partie dans les limites administratives du port. »
Puis économique : « c’est une zone destinée à accueillir des activités économiques pour développer
de façon cordonnée une offre économique spécifiquement portuaire. Tous les ports communaux
sont concernés, qu’ils soient de pêche, de commerce ou de plaisance. » Enfin un critère organique : « cette
zone est aménagée par la puissance publique, quelle que soit la nature des activités (publique ou privée)
pour coordonner les activités portuaires. »


Des délibérations votées


Dans les Pyrénées-Orientales, il semble que seuls Saint-Cyprien et Argelès soient concernés.
Cependant, par mesure préventive, Canet-enRoussillon a voté, lundi dernier, une délibération de
maintien sous compétence municipale de la gestion de la plaisance. Le pole nautique (qui prend en charge
les activités économiques du port) est déjà sous compétence communautaire. Bien que visiblement
pas concernée, la station de Banyuls-sur-Mer avait délibéré dans ce sens le 12 décembre dernier.
Président de la fédération française des ports de plaisance, le Cyprianenc Serge Pallarès annonce que
les ports intérieurs et les ports du Léman s’apprêtent également à voter de telles délibérations, comme le
Grau-du-roi l’a fait voilà quelques jours. Par ailleurs, une réunion extraordinaire du conseil d’administration
des ports d’Occitanie est programmée le 25 janvier à Gruissan. À l’ordre du jour : la loi NOTRe et ses
conséquences sur les collectivités.

 

Le couperet est tombé en début de semaine. Un courrier du préfet des Pyrénées-Orientales daté du
16 décembre arrive effectivement dans les mairies d'Argelès-sur-Mer et Saint-Cyprien.
L’objet : le transfert de la compétence zone d’activité portuaire aux communautés de commune, imposé par la loi NOTRe
(instaurée en 2015) et qui doit être effectif au 1er janvier 2017.
Si, comme le concède Antoine Parra, maire d’Argelès-sur-mer, « on en parlait depuis quelques jours », les élus ne pensaient pas
être sommés d’agir si vite. Mardi après-midi, avec Thierry Del Poso, son homologue de Saint-Cyprien, ils sont reçus par le préfet.

Ce dernier leur confirme que l’arrêté pré- fectoral concernant ce transfert leur sera envoyé dans les prochains jours.

Il s’engage à mener un travail individuel « avec chaque élu en fonction de chaque situation. » Une rencontre fructueuse
pour les deux maires qui louent tout deux cette initiative et « le sens de l’écoute », du premier représentant de l’État.
Pour autant, elle ne leur a pas permis d’y voir très clair. C’est l’interprétation du terme zone d’activité portuaire qui pose problème.

« Si elle concerne les zones techniques des ports, pas de problème », souligne Thierry del Poso. « Le conseil municipal de Saint-Cyprien
a d’ailleurs voté la semaine dernière ce transfert à la communauté de commune. » Or, d’après ce qu’ont compris les deux maires,
la fameuse zone d’activité portuaire engloberait tous les commerces qui jouxtent les ports.
C’est là que le bât blesse. « Comment imaginer que les résidences et les boutiques sur le port passent sous compétence communautaire ? », s’interroge
Antoine Parra. « Qui va s’occuper des petits travaux de voirie ? »
Alors que Saint-Cyprien et Argelès ont conservé la compétence pour la promotion touristique de leurs stations, leurs maires peinent à admettre qu’ils vont devoir
céder la gestion des ports aux intercommunalités.

■ Une « spoliation »


« On me prive de l’outil essentiel autour duquel s’est construite la station et sa promotion ! », regrette Thierry Del Poso. « C’est une spoliation de notre destin
communal », ajoute Antoine Parra qui craint pour l’avenir d’Argelès-la-naturelle.
« Nous sommes engagés dans une démarche environnementale, nous avons refusé la construction d’un troisième bassin. C’est une forte volonté municipale. Mais qui
peut nous assurer que la communauté de communes poursuivra le même but ? » Le 15 décembre dernier, le conseil municipal d'Argelès-sur-Mer a d’ailleurs voté à
l’unanimité (moins deux abstentions), le maintien du port sous compétence communale. Pour 2017, 500 000 € de recettes (anneaux et loyers des terrasses) ont été budgétés.

Des investissements sont également prévus et des demandes de subvention sont en cours. Pour l’instant, tout est gelé.
Le maire attend d’en savoir plus sur les conditions de ce transfert.
Quant à celui de Saint-Cyprien, il espère « plus qu’une simple indemnisation.
L’intercommunalité n’a qu’à m’acheter le port ! », lance-t-il excédé. Il a d’ailleurs invité l’ensemble des maires du littoral à se retrouver à Saint-Cyprien le 4 janvier « pour
déterminer une position commune et les actions à mener. »




23/12/2016
0 Poster un commentaire

APAR INFOS 23

 

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°23

http://apar.blog4ever.com

 

 

Chers amis plaisanciers,

 

Je vous avais annoncé dans ma dernière lettre du 29 novembre 2016 que devait avoir lieu le conseil portuaire qui nous permettrait d’affiner certaines propositions et obtenir des informations sur les travaux envisagés tels qu’ils avaient été annoncés lors du conseil d’exploitation.

 

Malheureusement je n’ai pas été convoqué au conseil portuaire du 6 décembre auquel j’aurais pu me rendre ou déléguer un membre de l’association.

 

Ce n’est que par l’amitié de Pierre Ricard que j’ai pu voir le document qui a été distribué, que peut-être on m’enverra comme on m’avait promis de m’envoyer le compte rendu du conseil d’exploitation.

 

Y a-t-il difficulté avec la mairie, je n’en sais rien, y a-t-il eu un oubli, il serait regrettable mais le fait est là.

 

Il est toujours difficile de présider une association qui manifeste un certain nombre de revendications, qui souhaite des améliorations, alors que tout est fait dans le sens du bien commun en faisant remonter les remarques des adhérents. Certes le président est en première ligne mais il n’est que le mandataire de ses membres.

 

Du côté des mairies il y a toujours pour les politiques la peur d’être critiqué, ce sont des élus qui souhaitent leur réélection et qui sont très sensibles à ce qui peut être dit. Je le comprends parfaitement mais comme personnellement je n’ai aucune ambition, je pense que l’on peut se dire les choses en toute amitié et sans polémique.

 

Je le dis pour être clair, pour éviter toute ambiguïté.

 

Dans le document remis au conseil portuaire, il est fait état de la création, que nous réclamons depuis longtemps , du CLUPP, avec la liste des noms de ceux qui se sont manifestés auprès de la capitainerie.

 

Malheureusement des noms sont absents et notamment le mien comme celui de Monsieur KERLOGOT, alors que nous nous sommes manifestés depuis longtemps.

 

Et nous trouvons que cela fait beaucoup d’oublis.

 

 

 

 

 

 

Aussi je vous renvoie le document qu’il convient de renvoyer à la capitainerie, pour que nous soyons le plus nombreux possible. Espérons que la convocation soit en mai ou juin car beaucoup de propriétaires de bateaux ne sont pas d’Argelès et de préférence un samedi pour avoir le plus de participants possibles.

 

D’autre part, j’ai appris toujours par la bande que les nautiques 2017 auraient lieu les 10 et 11 juin, une première réunion d’organisation aurait lieu en janvier, j’espère que nous serons conviés comme l’an passé et que nous pourrons proposer une activité adéquate.

 

Nous avions envisagé en 2016 des puces nautiques, celles-ci pourraient être mise en place samedi en permettant même à ceux qui participent à des régates, de prendre en charge les objets qu’ils souhaiteraient vendre.

 

Je joins à cet envoi une photo d’un arlésien que j’ai récupéré sur Facebook, elle est intéressante car elle montre pourquoi nos bateaux sont salis par les oiseaux et surtout les voiliers.

 

Je profite de cette période pour vous souhaiter à tous d’excellentes fêtes.

 

Bien amicalement.

 

 Robert RIVES

 

Le 13 décembre 2016


13/12/2016
0 Poster un commentaire

APAR INFOS 22

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°22

http://apar.blog4ever.com

 

 

 

 

Chers amis,

 

Je vous adresse le compte rendu du dernier conseil d’exploitation de la régie, auquel je n’ai pu participer en raison de mes obligations professionnelles, mais Pierre Ricard qui représentait le yacht club, mais qui est également membre de l’APAR, a fait un compte rendu que je vous adresse vous y trouverai non seulement le budget mais aussi et je pourrais dire surtout la liste des travaux qui sont prévus pour 2017.

Vous constaterez qu’ils sont importants et que surtout sont enfin prévus des sanitaires pour les bateaux situés digue sud. Vous remarquerez également que bon nombre de nos réclamations ont été pris en considération, ce qui justifie encore plus l’utilité de notre association.

 

Le point négatif est l’augmentation des tarifs pour 2017 de 2 %.

Il n’y a rien eu à faire pour éviter cette augmentation, qui sera à nouveau présenté devant le conseil portuaire, mais celui-ci n’est qu’un organe consultatif.

Il est bien évident que cette augmentation annuelle est excessive dans la mesure où l’inflation n’est que de 0,4 % et que rien ne justifie dans le budget de la Régie qui pour 2016 se partage avec la SAGA .

En effet dans la mesure où il y a des bénéfices il n’y a aucune raison d’augmenter plus que l’inflation qui avait déjà été dépassée les années précédentes.

Nous sommes le deuxième port le plus cher de la côte et à titre d’exemple le port de La Grande Motte n’a prévu aucune augmentation pour 2017.

 

C’est un sujet qu’il convient de surveiller de près.

 

Autres informations, les travaux des alentours du port, c’est-à-dire les places et les quais qui sont pour certains en très mauvais état ne feront l’objet d’aucune rénovation pendant cette mandature municipale.

 

En effet des grands travaux vont être entrepris au village et pour ce que l’on appelle le quartier du port.

Des constructions vont être effectuées du chemin de Charlemagne jusqu’au grand parking où cet été était installé le cirque.

Ce parking est destinée à disparaître ce qui ne va pas manquer de poser des problèmes de stationnement.

Car sur une partie du parking actuel, qui est un parking sauvage, va être installé un stade de football, pour remplacer celui qui est dans le centre du village, il n’est pas très visible, mais il va devenir un parking pour remplacer celui de la place Gambetta.

Des gros travaux d’aménagement du centre du village vont avoir lieu, avec une répercussion près du port.

 

 

 

 

Il est évident que la suppression de ce grand parking va poser des problèmes aux plaisanciers puisque le parking du même nom va se retrouver quasiment le seul et sera nécessairement utilisé par des personnes qui n’ont pas de bateau comme par exemple des vacanciers hébergés dans la résidence Maéva.

Et le parking spécifiquement réservé avec badge est extrêmement petit, nécessitant certainement à terme d’étendre une partie de la zone technique au stationnement sécurisé des plaisanciers et notamment de longue durée.

 

Vous voyez chers amis, notre association va encore avoir du travail, elle sera soucieuse de vos intérêts avec un partenariat constructif avec la mairie.

 

Bien amicalement à tous.

 

Robert RIVES.

Le 29 novembre 2016.

 

 

 

 

 

 

 

                                                           COMPTE RENDU REUNION

                             CONSEIL D’EXPLOITATION DE LA REGIE DU PORT ARGELES

                                                                   8 novembre 2016

 

 

                                                                  --------------------------

 

 

     Ordre du jour : Présentation  et approbation des budgets 2017 & Projets d’investissements.

 

 

 

                           La réunion s’est déroulée salle des commissions à la Mairie d’Argelès sur Mer

Présidée par M. Le Maire et Le Président du Conseil d’Exploitation de la Régie : Marc Séverac en présence des membres du Conseil à l’exception de M. Robert Rives excusé.

                           La séance a été ouverte par M. Marc Séverac qui immédiatement s’est excusé de ne pas avoir pu nous transmettre les budgets quelques jours avant pour pouvoir les étudier, situation qui ne se renouvellera pas dans l’avenir.

                            Cette présentation avait un caractère particulier car elle faisait le pont entre la gestion de la Saga et la passation en Régie. Gestion pour la Régie qui porte sur 7 mois sur 12. Cette transition n’a fait l’objet d’aucun commentaire.

                            Globalement le budget est un budget équilibré et conforme à la réglementation en vigueur pour une Régie.

                            Une discussion sérieuse a eu lieu concernant le pourcentage d’augmentation des redevances portuaires des plaisanciers. Là, M. le Maire est intervenu directement en développant deux arguments pour défendre cette augmentation de 2 % : Alignement et harmonisation de ce taux conforme aux autres augmentations pratiquées par la Mairie dans les autres domaines puisque la Régie fait parti intégrante de la gestion communale, le deuxième argument la réfection de la digue du port (travaux importants qui font l’objet d’une expertise en cours) à savoir qu’auparavant l’entretien de la digue n’incombait pas à la SAGA mais à la Mairie.

                        Il faut noter que l’apport de la Saga se situe autour de 1 200 000 €. Les redevances de 150 000 à 360000 €.

                        La prévision des investissements et le détail (à voir en pièce jointe) pour 2017 est de 465 000 €.

  

                        Ces chiffres seront présentés au Conseil Portuaire du 6 Décembre. Par ailleurs, M. Le Maire a confirmé la convocation du CLUPP (Comité local des Usagers Permanents du port, Disposition réglementaire Art. 622-3 du Code des Ports Maritimes) pour élire leurs 3 représentants et 3 suppléants.

 

                        Vous trouverez en pièces jointes : le Budget prévisionnel 2017 et le tableau chiffré des investissements pour 2017.

 

                         Ce 09.11.2016 -  Pour Ycar – Pierre Ricard

 

                           

 


29/11/2016
0 Poster un commentaire