APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR INFOS N° 27

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°27

//apar.blog4ever.com

 

 

 

 

Chers amis,

 

Nous avons tenu vendredi 9 juin une nouvelle réunion de bureau élargie, afin de préparer nos prochaines manifestations.

Nous avions convenu, pour les Nautiques, d'ouvrir sur le plan d'eau une survie, pour voir le fonctionnement in situ.

Malheureusement il est apparu que le samedi, les rameurs étaient au quai accueil, d'autres étaient à la Sardane, d'autres encore étaient devant la capitainerie pour attendre les résultats de la première régate et enfin les derniers étaient près de la darse pour l'apéritif offert par la mairie et le futur repas (par ailleurs fort excellent).

 

En raison de l'heure tardive, la capitainerie était fermée, nous ne pouvions avoir le personnel pour utiliser un de leurs bateaux pour lancer la survie.

 

Nous avons pensé pouvoir le faire dimanche mais en raison de la remise des prix de la régate des dériveurs et des planches puis celle des quillards et du cocktail qui a suivi, cette ouverture n'était pas possible.

 

Dès lors nous déciderons lors d'une prochaine réunion si nous ouvrons la survie après l'assemblée générale où nous pouvons demander à nos membres de venir devant le port pour assister à cette ouverture ou bien éventuellement le jour des puces nautiques.

 

Le 26 juin je participerai au conseil d'exploitation de la Régie, le lendemain il sera fait un bilan des Nautiques.

 

Monsieur Séverac  m'a informé que la réunion des personnes qui ont demandé à faire partie du CLUPP aurait lieu début juillet.

 

Il est important que les membres de l’APAR renvoient le bulletin demandant à faire partie du CLUPP pour que notre association ait des élus.

Il est important d'avoir des élus car nous sommes une association de défenses des plaisanciers et que nous devons notamment veiller avec le secours de l'UNAN aux projets qui sont en cours, certes prévus par l'ancien gouvernement mais qui pourrait être repris par le nouveau.

Et ce d'autant plus que des textes ont déjà été votés, que notamment à la Rochelle a déjà été mis en place la taxe de séjour pour les bateaux.

Elle s'applique à tous bateaux dans le port pour les personnes qui ne paient pas de taxe d'habitation dans la commune.

 

 

 

D'autre part le Comité pour l'énergie verte prévoit une taxe par anneau d’amarrage, le but serait de favoriser l'utilisation partagée des bateaux pour éviter l'extension des ports et des aires d'hivernage, la taxe serait perçue en fonction des sorties en mer, je suppose que plus vous sortez moins vous payez, mais je souhaite bien du plaisir à celui qui devra compter chaque bateau qui sort et peut-être même la durée de sortie.

 

La deuxième taxe serait le « 1 % mer » sur les travaux d'aménagement portuaire, pourtant d’un point de vue économique, les plaisanciers achètent des bateaux, les font entretenir, consomment dans les ports, règlent des locations portuaires, des amodiations, c'est toute une filière qui se porte bien et qui pourrait être affecté par ces nouvelles taxes.

 

Bien évidemment comme habituellement la taxe est habillée avec un objectif celui-ci est   la protection de l'écosystème marin et le développement durable des activités maritimes.

 

Vous comprendrez ainsi qu'il est indispensable d'avoir des représentants au CLUPP qui non seulement sont informés des difficultés mais qui ont véritablement la volonté de s'investir sur le port mais également qu'ils puissent défendre les plaisanciers par l'intermédiaire de l'APAR avec les relais que nous avons avec l'UNAN.

 

°°°°°°°

 

D'autres parts nous préparons notre bourse d'échange pour le 2 septembre, vous trouverez joint à cet envoi l’affiche qui a été réalisée par Monsieur Belmudes avec le concours de Monsieur Harriague quant à la présentation.

 

Merci à tous et merci aussi à tous ceux qui viennent à nos réunions et qui participent à l'efficacité de notre association.

 

Bien amicalement.

 

Robert Rives.

Le 12 juin 2017



04/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi