APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

APAR INFOS 16

 

A.P.A.R.

 

ASSOCIATION DES PLAISANCIERS ARGELES RACOU

 

A.P.A.R. INFOS N°16

http://apar.blog4ever.com

 

 

 

Chers amis plaisanciers,

 

Quelques nouvelles du port d’ARGELES, tout d’abord vous dire que j’ai été reçu par monsieur le Maire à la fin du mois septembre, pendant plus d’une heure nous avons pu aborder tous les problèmes qui avaient été soulevés lors de notre assemblée générale.

 

Si je ne vous ai pas fait de compte rendu immédiat, c’est parce qu’aucune décision n’était prise, mais que simplement, j’avais pu exposer tous les problèmes que nous pouvons rencontrer.

 

En tant que président de l’APAR, j’ai été convié au conseil portuaire du 14 décembre.

 

Je joins à cet envoi le document qui nous a été distribué.

 

Nous pouvons retenir plusieurs points de la saison qui va se terminer.

 

Une diminution des passages, une liste d’attente de 362 personnes pour avoir une place, même si certaines personnes après plusieurs années d’attente ne profitent pas de l’offre qui leur est faite. (Voir le détail page 6).

 

Sur 897 anneaux 754 règlent un droit annuel.

 

Quelques travaux sont envisagés, en janvier la réfection de la digue sud pour éviter les débordements d’eau comme l’an passé.

La digue sur la rive droite du Valmarie pour empêcher l’inondation du parking  à l’entrée du RACOU est effectuée, ainsi que le chenal avec une buse plus importante.

 

Maintenant c’est la réfection de la route qui va être entreprise, et normalement les dégâts comme l’année dernière ne devrait plus se reproduire.

 

D’autres travaux sont en cours concernant l’électricité du port qui est renforcé à tous les niveaux et notamment, car la demande est très forte, pour les très grosses unités. Les travaux devraient être finis d’ici Noël.

 

Des travaux importants doivent être entrepris au niveau de la digue sud, il a été promis des badges pour les pontons, les devis sont en cours, des sanitaires qui sont réclamés depuis fort longtemps et une barrière qui devrait être mise en place.

 

 

 

 

Nous avons également, discuté longuement du problème de la hi-fi, Monsieur AYLAGAS nous a indiqué qu’il avait fait prendre conscience du problème au département et à la région en demandant un effort à l’État, la commune participant aux travaux. C’est un problème qui concerne l’ensemble de la commune, il nous a été indiqué que la zone artisanale souffrait également de ce problème. C’est donc un tuyau de grande capacité qui doit arriver jusqu’à ARGELES permettant d’avoir des hauts débits nettement supérieurs, pour non seulement les habitants d’ARGELES mais aussi pour les touristes, lors des vacances et plus particulièrement pour les plaisanciers qui ont un besoin urgent de pouvoir se connecter notamment à la météo.

 

Les travaux de dragage doivent être entrepris mais l’on ne peut prélever à la fois que 5000 m³, c’est sur la zone d’entrée du port que vont commencer les dragages pour 200 000 €.

 

Des pieux doivent être changés au quai A, montant de 100 000 €.

 

Le chiffre d’affaires est de 1 837 000 et le bénéfice de 230 000 €, vous trouverez le détail de des résultats dans le document que je vous fais parvenir.

 

Puis nous avons abordé le problème de l’augmentation des droits annuels.

 

Il a été proposé, bien que le mot ne soit pas très adapté, une augmentation de 2 %.

Les plaisanciers qui étaient représentés par, le représentant du yacht club, celui des amodiataires, celui de la digue sud et moi-même, avons indiqué que cette augmentation était trop importante, j’ai notamment insisté sur le fait que l’inflation pour 2014 n’avait été que de 0,5 et quelle était actuellement pour 2015 de 0 %.

 

Au surplus, nous avions subi l’année dernière une augmentation de 5 %, notamment pour préfinancer la taxe foncière qui devait être réclamée au port.

Mais cette taxe foncière n’a jamais été réévaluée et l’on ne sait pas, si elle le sera l’année prochaine. J’ai dit que l’on devait nous rembourser.

 

 Il n’y a rien eu à faire pour obtenir le remboursement d’une somme, qui finalement n’a jamais été payée par la SAGA, nous avons été mis devant le fait accompli d’une augmentation de 2 % pour l’année 2016. Il est vrai que nous n’avons qu’une voix consultative et que je me suis senti un peu seul.

 

C’est évidemment un point important pour lequel on ne vote pas et que notre avis est écouté sans plus.

 

Regrettable surtout que l’on sait que la SAGA a des réserves énormes.

 

Dans le courant de l’année la SAGA va disparaitre au profit de la REGIE, un conseil d’exploitation est mis en place avec voix consultative.

 

J’ai accepté à la demande du Maire d’en faire partie.

 

Bonne lecture à tous et bonnes fêtes de fin d’année.

 

ROBERT RIVES

 

Le 15 décembre 2016



16/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi